Okayama

  • Okayama Korakuen (Droits d'auteur)

  • La jonction de Chugoku et de Shikoku (Droits d'auteur)

  • Zone de Kurashiki Bikan (Droits d'auteur)

  • Image précédente
  • Image suivante

Un réseau de transport fiable

La préfecture d'Okayama bénéficie d'un réseau de transport fiable dont l'accessibilité est sans cesse améliorée. Les exemples incluent notamment le réseau d'autoroutes de la préfecture, l'aéroport international d'Okayama et ses vols internationaux et intérieurs, ou encore le shinkansen et les multiples lignes ferroviaires.

Terre de soleil

Connue comme la préfecture du Japon aux plus faibles précipitations, cette «terre de soleil» est un emplacement idéal pour l'organisation de stages de préparation.

Terrains polyvalents de la préfecture d'Okayama

La Mecque du sport de la préfecture d'Okayama est située à 20 minutes de marche de la station d'Okayama desservie par le Nozomi Shinkansen. Cette installation a accueilli de nombreuses compétitions d'athlétisme et de nombreux matchs de football et volleyball, elle a donc une place particulière dans le cœur des habitants.

Ville de Mimasaka

Située dans le nord d'Okayama, la ville de Mimasaka bénéficie également de cinq terrains en herbe, gazon artificiel et terre battue qui en font l'emplacement le plus plébiscité pour le rugby et le football dans la partie occidentale du Japon. Avec son été frais et son automne sec, Mimasaka est un endroit idéal pour la pratique du sport. Le Yunogo Onsen n'est qu'à 5 minutes des installations et vous pourrez y profiter d'un bain relaxant dans une source chaude de sodium et chlorure de calcium dont la chaleur va de 40 à 43°C. On dit de cette source chaude qu'elle a des vertus curatives et qu'elle est parfaite pour récupérer de la fatigue d'une longue journée d'entraînement.

Camps d'entraînement situés dans cette zone